« Le mariage de Mademoiselle Beulemans »

Remarquablement construite, cette pièce propose un mélange très subtilement dosé de romanesque et d’humour, de sentimentalité et de « zwanze », d’observation psychologique et de folklore bon enfant.Le succès de ce classique bien de chez nous tient en effet à quelques ingrédients typiques de nos contrées. Le belgicisme y est roi. Dans un parfait équilibre, les personnages sont stéréotypés « couleur locale » de façon très humoristique et positive. Ils débordent d’une vérité humaine tendre et sentimentale. Le folklore tient également un rôle central valorisant les qualités et activités du belge type, la bière étant bien sûr au centre de ses préoccupations. Mais que serait Le mariage de Mademoiselle Beulemans sans sa musique bien à elle, le brusselaire god verdom ! La pièce focalise une certaine idée de ce qu’est le belge et ce, de façon très positive.